Halloween 2016

Trick or treat ! (Farce ou friandise ou bien des bonbons ou un sort)

 

Je ne vais pas vous refaire l’histoire, vous savez tous ce qu’est la fête d’Halloween.

 

Bon d’accord ! “en un mot”. C’est une fête chrétienne anglo-celte/saxonne (célébrée le 31 octobre la veille de la toussaint) qui s’est répandue peu à peu en Irlande et aux Etats Unis au milieu du 19ème siècle et qui est aujourd’hui célébrée un peu partout dans le monde.

 

Symboliquement, cette fête est représentée par une citrouille suite à la célèbre légende Jack-O’-lantern (cf. : ici). Tandis que les déguisements et maquillages de l’époque étaient simples (fantômes, squelettes, faucheuses, etc…).

 

Aujourd’hui, les maquillages et déguisements ont évolué puisque l’on reproduit assez souvent les maquillages de personnages de films de fiction, fantastique et horreur. Pour ce premier Halloween, je vous propose une interprétation du maquillage du personnage de Poison Ivy dans le film Batman et Robin avec George Clooney (Batman) et Uma Turman (Poison Ivy).

 

Quand on pense Poison Ivy, on pense à un maquillage vert, mais j’ai choisi de faire mes yeux avec du doré et brun. Cependant, pour rappeler le côté nature du personnage, j’ai fait les sourcils en vert et j’ai collé quelques petits pétales pour décorer le visage. Pour fini, par-dessus le rouge à lèvres et le gloss, j’ai ajouté un pigment rose gold pour faire de mes lèvres un délice envoûtant.

 

Et vous, quel sera votre déguisement ?

 

Happy Halloween evry one !

Maquillage avec la palette Urban Decay Reloaded

Pour vous montrer les fards en action de la palette Urban Decay Reloaded, j’ai réalisé ce petit maquillage, si toutefois vous étiez en manque d’inspiration.

 

Pour se faire, j’ai essayé d’utiliser un maximum de couleurs pour que vous puissiez voir l’étendue des possibilités de cette palette.

 

J’ai donc commencé par mettre un morceau de scotch au coin externe des yeux pour créer un angle bien net et défini au maquillage. Quant au choix des couleurs, j’ai posé dans cet ordre :

 

-Gash en coin externe et creux de paupière pour créer une profondeur et j’ai estompé les bords avec la couleur Laced.
-Freakshow en coin externe sur Gash pour foncer le creux et donner encore un peu de profondeur.
-Misedemeanor sur la paupière mobile.
-Goldmine dans le creux central de la paupière et qui rejoint et s’estompe avec Freakshow et Gash.
-Moonflower dans le 2ème tiers de la paupière mobile fondu avec Misedemeanor.
-Et enfin Midnightcowboy au coin interne pour faire un point de lumière.

 

J’ai retiré mes morceaux de scotch et j’ai légèrement estompé tous les bords avec Anonymous pour adoucir.

 

Pour clore le maquillage, j’ai souligné le ras des cils inférieur avec Freakshow (côté externe) et Misedemeanor (qui rejoint le coin interne) et j’ai rajouté une touche de Midnightcowboy en coin interne pour illuminer le maquillage.

 

On peut tout à fait s’arrêter à l’étape citée ci-dessus, mais j’ai eu envie de rajouter un trait de liner avec le fluidline de MAC en Blitz & glitz et un trait de crayon khôl noir MAC Smolder dans la muqueuse.

 

Maintenant à vos pinceaux les girls !

Urban Decay Reloaded

Etant assez fan de la marque Urban Decay, je me suis procurée il y a quelque temps déjà la palette Vice Ltd Reloaded XXème anniversaire en édition limitée sur le site de la marque et séphora.fr.

 

Cette palette regroupe des nouvelles teintes, des teintes existantes dans la collection permanente des fards mono et des anciennes teintes des débuts de la marque.

 

Une belle combinaison que la marque propose pour fêter ses 20 ans.

 

Encore une belle réalisation d’Urban Decay, un magnifique packaging ! (Waouh !), un boîtier plastique solide, avec un grand miroir à l’intérieur, un petit pinceau tout à fait utilisable. Et pour finir, une palette que vous pouvez emmener en vacances ou en weekend end !

 

Faisons un rapide tour de la palette. Elle possède 20 magnifiques couleurs, 3 fards mats (Suspend, Laced et Anonymous). 4 fards pailletés (Oil silk, Midnight cowboy, 501 et Twice baked), attention à l’application de ces fards, il se peut qu’il y ait quelques chutes de paillettes. Et les 13 derniers fards sont satinés (Roadstripe, Gash, Shallow, Hot pans, Mildew, Smog, Misedemanor, Freakshow, Asphyxia, Acid rain, Moonflower et U. V. B.) dont un aux effets métallisés (Goldmine).

 

urban-decay-reloaded-palette-espritmakeup-725x408

 

Comme toujours, Urban Decay, tient ses promesses en matière de qualité et de pigmentation de ses fards à paupières et c’est ce que j’apprécie chez eux !

 

Happy 20th anniversary U. D. !